Accueil

1 Cour de la Halle aux grains
89110 Aillant sur Tholon
tel/fax 03.86.63.54.17
Recevoir une documentation
SOMMECAISE    279 habitants
  Présentation
  Calendrier des fêtes

Histoire de Sommecaise

Existait au IXème siècle sous le nom de "Senquasia"
Le territoire de Sommecaise était divisé en trois fiefs
Les Courtenay de La Ferté-Loupière possédaient le fief de Bontin et étaient suzerains des deux autres fiefs, dont l'un appartenait à l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre.

Sur l’emplacement facile à défendre de la Motte de Sommecaise, les villageois décidèrent, dès 1450, de reconstruire un lieu de culte dédié comme précédent à Saint Martin. Ainsi était gardé le souvenir du séjour temporaire de ses reliques à l’abbaye St Germain d’Auxerre à la période des invasions normandes et de son retour à Tours en s’arrêtant en de nombreux lieux de nos campagnes icaunaises. Cette église est achevée vers la fin du 15e siècle. Un curé est nommé vers 1490. L’édifice conserve des bases romanes encore visible par exemple à l’entrée. Le clocher, lui, annonce l’arrivée du gothique. Le plan initial était en croix latine formée d’une grande nef centrale flanquée au nord et au sud d’une importante chapelle. Au nord, la sacristie s’appuie contre la chapelle.

Au sud, il y avait une petite chapelle à côté de la grande. Avant la guerre 39-45, les deux chapelles sud, menaçant ruine, peut-être à cause d’un glissement de terrain, ont été démolies. La solution la plus simple a été de boucher les ouvertures des chapelles. La dalle funéraire du sire Louis de Courtenay, enterré dans la grande chapelle sud, a été dressée contre le mur reconstruit.

"Cy gist Louis de Courtenay, escuyer, en son vivant seigneur de Boutin"
"et aussy Sommecaize en partiye et de Fumerault, de Franville et du Martroy"
"et de Morogues en Berry, et de Beaulieu en Auvergne en partye,
lequel trépaça le vendredi XXIIIIe jour de Décembre l'an mil VcXI Priez Dieu pour luy"

La statuaire comporte deux pièces anciennes : au-dessus du maître-autel un "saint Martin à cheval donnant la moitié de son manteau au pauvre" et peut-être une "sainte Anne", bien que la Vierge Marie enfant qui devrait l’accompagner soit absente. Le 19e siècle a apporté une piéta imposante et un chemin de croix d’assez belle facture, mais malheureusement assez dégradé. Les autres statues sont de style "St Sulpice" comme on en trouve beaucoup dans nos églises. On peut être surpris du petit nombre de places qu’offrent les bancs alors que l’église a été construite à une époque où le village comptait dans les 500 habitants. Les catholiques étaient sans doute peu nombreux dans une population où vivait un certain nombre de protestants. On a la plus belle vue extérieure de l’église de Sommecaise de l’autre côté de la vallée du Vrin, à partir de la route venant des Ormes.

Pour visiter l’église, s’adresser à Michel Latapie, tél. : 03 86 73 61 03.

Fête patronale : dernier dimanche d'avril